Le statut du micro entrepreneur

L’expression «auto-entrepreneur» est remplacée par «micro-entrepreneur». Le statut n’est pas modifié. Les micro-entrepreneurs bénéficient du système fiscal qu’est la micro-entreprise et le régime simplifié. Beaucoup d’entrepreneurs sont attirés par la micro-entreprise. Ce statut peut être utilisé pour tester une idée d’entreprise. Il permet ensuite d’avoir un système fiscal, comptable et social. Il est cependant obligatoire d’avoir des assurances, en savoir plus : http://easy-assurances.com/.  Il est idéal pour les entrepreneurs qui veulent tester leur projet, car ce régime peut être utilisé avec le statut de demandeur d’emploi, le statut de l’employé, travailleur ou étudiant et à la retraite.

Devenir un auto-entrepreneur pour gagner de l’argent

Que vous soyez un employé, un retraité ou un étudiant, vous pouvez devenir un auto-entrepreneur pour gagner de l’argent. Ces situations sont compatibles avec ce statut. Les travailleurs veulent démarrer une entreprise simplement ou essayer un projet pour compléter un revenu sans prendre le risque de perdre leur contrat. Cette accumulation est possible si les clauses de votre contrat vous autorisent, si vous êtes en contrat à durée déterminée, ou même en CDI. Les retraités peuvent faire de même si leur retraite est insuffisante ou simplement pour rester actif. Vous pouvez retrouvez de plus amples informations concernant les assurances de l’auto entrepreneur sur le site internet : Easy Assurances. Ce statut vous offre également de nombreux avantages et vous permet de vous faire un retour d’argent pendant vos études si vous êtes étudiant.

Créer son entreprise

Dans un contexte économique difficile, le schéma simplifié de ce travailleur indépendant permet de concrétiser une démarche personnelle et de tester et de devenir son propre patron. Pour créer son entreprise, les mesures sont rapides et se font sur Internet. Dans les 10 jours, vous recevrez le numéro d’identification de votre organisation, soit le numéro SIRET. Votre entreprise est prête à grandir. Pour respecter, il existe des obligations légales dans le régime de l’auto-entrepreneur, y compris l’obligation.

Articles de la même catégorie :