Hydrotomie percutanée

L’hydrotomie percutanée est une technique qui a fait récemment son apparition dans le monde de la médecine et son utilisation est très appréciée par un grand nombre de patients car elle permet de soulager leur douleur, principalement ceux qui souffrent d’arthrose, de sclérose, de fibrose, de douleurs de dos ou encore de vieillissement. Il est à savoir que cette technique de soin consiste à injecter une solution saline physiologique ayant la même densité que le sang par voie intradermique ou sous-cutanée au patient. En d’autres termes, le praticien a pour rôle de faire une injection de quinton isotonique au niveau des vertèbres et des disques qui posent problème à son patient. Toutefois, il faudra que cette injection soit en accord avec l’Autorisation de Mise sur le Marché ou AMM. En fonction de leurs propriétés pharmacodynamiques établies scientifiquement, des médicaments à visées thérapeutiques seront également administrés au patient, et ce, de façon concomitante ou secondaire. En revanche, pour traiter une lésion de façon ciblée, l’utilisation du « coussin d’hydrotomie », qui est un véhicule d’apport thérapeutique pour les produits utilisés avec une diffusion locorégionale, est l’idéal. Dans tous les cas, sachez que le traitement peut être administré de façon continue ou discontinue en ville et même à l’hôpital selon la technique dite tumescente. Par ailleurs, apprenez qu’il existe également une technique de régénération des disques vertébraux et des articulations arthrosiques qu’on appelle hydrotomie percutanée d’eau de mer. Dans ce cas, vous allez pouvoir sentir le résultat à seulement quelques jours de la première séance. En effet, il ne suffit que de quelques jours pour que vous puissiez noter une nette amélioration des douleurs.

Les pathologies traitées

Quelquefois, il peut être difficile de traiter certaines pathologies. Néanmoins, certaines techniques font preuve d’efficacités. Justement, sachez qu’il vous est possible de traiter certaines pathologies par hydrotomie percutanée comme l’arthrose, les calcifications osseuses, le canal lombaire étroit, la hernie discale, les migraines, les acouphènes, les névralgies sciatiques, le syndrome du canal carpien, la fibrose postopératoire et cicatricielle, le stress, l’anxiété, la spasmophilie, la dépression légère, diverses douleurs, les douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire, le syndrome algo-dysfoncionnel de l’appareil manducateur ou SADAM, la rhinite allergique, la sinusite, la bronchite, les angines récidivantes, l’amygdalite chronique, l’asthme allergique, l’herpès, le zona, la cellulite, la chute des cheveux ou encore l’électro-sensibilité. Par ailleurs, sachez que dans la région des Alpes Maritimes, vous pouvez également trouver des services qui ont pour missions de prendre en charge des patients souffrant de pathologies multiples qu’on peut aussi appeler patient souffrant de co-morbidités, dont la plupart sont des personnes âgées. Cependant, sachez que dans ce cas, le diagnostic et la stratégie thérapeutique à réaliser peuvent être souvent complexes.

Centre d’hydrotomie percutanée dans les Alpes Maritimes

Si vous êtes atteint d’une quelconque maladie sur le plan pharmacologique, qu’il s’agisse de maladies d’hydratation, de micro-nutrition, de détoxication, de régénération ou encore de vaccination, sachez que vous avez la possibilité de traiter leur cause en allant dans l’un des centres d’hydrotomie percutanée dans les Alpes Maritimes. D’ailleurs, grâce aux différentes techniques de traitement proposé dans ces centres, de très nombreux patients ont vu leur affection disparaître. Pour vous aider dans vos recherches et afin de trouver les meilleurs praticiens formés dans ce domaine dans la région des Alpes Maritimes, sachez qu’il vous est possible de faire des recherches sur internet. En plus, c’est une approche pratique et rapide. Par ailleurs, il est à noter qu’il existe même une Association Internationale d’Hydrotomie Percutanée ou A.I.H.P. à Nice qui a pour objet de promouvoir les différentes techniques de soin par l’Hydrotomie Percutanée, de favoriser la diffusion des connaissances dans ce domaine, d’assurer la formation à ces techniques, d’étendre le champ de la recherche en ce même technique mais aussi, de faciliter les communications entre les praticiens médicaux et les praticiens paramédicaux ainsi que les patients. Il s’avère également que cette technique de soin a aujourd’hui fait l’objet de nombreuses communications, et ce, que ce soit au niveau national et international mais sachez qu’elle fait surtout partie de l’exercice quotidien de beaucoup de praticiens qui ont été effectivement formés à cette technique. Mais encore, il est à savoir que dans certains Centres Hospitalo-universitaires (CHU) ainsi qu’en pratique libérale, des études ouvertes concernant cette technique ont été réalisées.

Articles de la même catégorie :