Le choix du chauffage pour une maison neuve ou ancienne

Il est important de se demander quel type de chauffage adopter lors de l’achat ou de l’installation dans une maison neuve ou ancienne. Cette station d’énergie est souvent l’une des plus chères et grâce aux nombreux systèmes de chauffage actuels et efficaces, il est possible de faire des économies. Pour en savoir plus, contactez une entreprise de batiment. Evidemment plusieurs critères doivent être pris en compte et notamment celui de l’isolation de leur logement.

Bien orienter sa maison

Le premier point, dans le cadre d’une construction d’une maison, est de considérer l’orientation de sa maison. Pour optimiser son apport énergétique, une exposition sud est à privilégier. Les grandes surfaces de verre sont également un avantage. En fonction de la zone géographique où vous vous trouvez, et donc de la température extérieure moyenne, il n’est pas toujours nécessaire d’investir dans une solution de chauffage très chère. À un prix raisonnable et avec un rendement allant jusqu’à 110%, la chaudière à gaz à condensation permet de réaliser jusqu’à 35% d’économies sur sa consommation de gaz. Pour l’huile à condensation, dotée d’un rendement fantastique, elle s’avère parfaite dans le cas d’une maison équipée d’un chauffage central et d’une ancienne chaudière à mazout. Un bon moyen d’économiser dans votre facture. Efficace, le programme de pompe à chaleur air / eau capture les calories dans l’atmosphère et les transforme ensuite en chauffage. En utilisant ce type de source gratuite, il génère une économie qui réduit sa facture de chauffage d’un facteur 3. Son coût d’achat est plutôt cher mais vous trouverez des aides pour cela. En utilisant l’énergie la moins chère, le poêle à bois, à bûches ou à pellets réchauffe votre maison à moindre coût. Sa disposition a déjà gagné beaucoup. Finalement, pour les radiateurs à inertie, leur longue procédure de transmission de chaleur par rayonnement révèle des économies d’énergie significatives. Ils viennent de la famille des radiateurs électriques, mais leur énergie est la plus chère. Pour chacune de ces solutions, leur qualification à l’aide comme le crédit d’impôt ou la prime énergétique permet de réduire leur coût de revient. En utilisant l’énergie la moins chère, le poêle à bois, à bûches ou à pellets réchauffe votre maison à moindre coût. Sa disposition a déjà gagné beaucoup.

La priorité : l’isolation de la maison

Avant d’envisager le système de chauffage le plus adapté à une maison classique, la question de l’isolation reste une priorité. L’isolation des murs peut également être envisagée. En ce qui concerne le matériel, l’ajout de cheminée peut être une excellente solution lorsque vous avez une cheminée ouverte. Sa fonctionnalité sera jusqu’à 5 fois supérieure à celle de votre foyer précédent et garantira même plus de sécurité contre les risques d’incendie. Une autre variable importante: la pollution générée sera beaucoup moindre. Comme pour les maisons neuves, les pompes à chaleur sont également un investissement fantastique, surtout dans le cas où vous avez une grande pièce pour votre espace de vie. Elle peut le chauffer sans problème. Il est efficace et particulièrement connecté à la source la moins chère du marché: le bois. Si la maison est déjà équipée d’un chauffage électrique, vous pouvez opter pour des radiateurs à chaleur. Bien que, comme vu plus tôt, l’électricité est maintenant l’énergie la plus chère, passer à une autre installation pourrait coûter beaucoup plus cher. Tout cela aura également une influence favorable sur la valeur de votre maison si vous avez l’intention de rembourser.

Articles de la même catégorie :