Formation et cours DJ pour débutants

Vous voulez entamer un apprentissage dans le Mix et maitrisez le DJing ? Vous avez peut-être commencé à mixer à la maison sans connaître les techniques de base. Sachez que les formations et les cours pour apprendre à mixer sont désormais accessibles de plusieurs manières. En prenant des cours de deejaying en vidéo ou aussi des cours en ligne dans les écoles de musique, vous pouvez débuter dans le métier dans les meilleures conditions. En savoir plus sur les cours dj en ligne

L’avantage des formations DJ pour débutant est que vous avez la possibilité d’évoluer progressivement. Il vous sera plus facile d’apprendre les techniques de mix avec des professionnels dans le métier qui sauront vous montrer les bonnes attitudes pour mettre vos talents en œuvre. Que vous n’ayez jamais touché une platine ou que vous jouez déjà un peu avec les sons, les cours pour débutant vont vous permettre de maitriser rapidement la boite à outil du DJ et découvrir les astuces indispensables de mix.

Ces formations dj pour débutant sont plus adaptées pour commencer votre apprentissage, car on vous propose d’entrer en contact tranquillement avec le matériel et les branchements à connaitre. Ensuite, vous pouvez entamer les différentes techniques de base. Et vous pouvez passer par la suite aux techniques plus approfondies afin d’aborder la manipulation des sons pour mettre le feu en soirée et devenir dj pro.

Les techniques de DJ

Pour bien commencer votre entrée en matière de deejaying, vous devez connaitre les différentes techniques de scratch comme le baby scratch, l’attack et le mix. Parmi les techniques de DJ, nous avons l’hélicoptère ou le chirp, le crab, le flare et les effets delay. Découvrir le site internet : https://www.imusic-school.com/cours/cours-debutant-dj/.

Il y a également certaines techniques de mix qu’on peut énumérer tels que le cut « sec » et le cut répété avec les faders, les fondus progressifs et les fondus sans les basses, le cut avec les basses et le cut sans les basses.

Il ne faut pas oublier les autres techniques pour le calage de tempo et pour les enchaînements indispensables pour apprendre à mixer. Nous avons le « Wool-up » appelé aussi « Spin-Back », il s’agit de rembobiner très rapidement le CD ou le vinyle pour obtenir un effet accéléré de la lecture inversée du titre. Pour attirer l’attention du public et assurer une intro ou un break pour le titre qui suit, il y a la technique du « Motor off ». Ici, on coupe l’alimentation de la platine et le signal audio continue d’être transmis vers la table de mixage même si le moteur est éteint. Il y aura donc un ralentissement du titre de façon progressif jusqu’à son arrêt total.

Il est très intéressant de bien maitriser ces différentes techniques pour parfaire le calage de tempo et les enchainements de titres. En effet, la gestion de tempo est un élément primordial pour devenir un bon DJ. Vous pouvez également suivre une formation MAO ou Musique assistée par ordinateur afin de connaitre la création de musique.

Le matériel pour deejaying

Pour bien débuter l’apprentissage du DJing, il faut connaitre le matériel de mix nécessaire. Il faut savoir qu’avant d’investir, vous devez déterminer ce que vous voulez vraiment. En effet, le matériel dépendra de ce que vous allez en faire, comme des mix de façon traditionnelle, des scratchs ou des animations de fêtes.

Le matériel DJ va également varier selon vos besoins, votre approche, mais aussi votre budget. Nous allons voir les différents matos et supports possibles pour le DJ.

Si vous optez pour un logiciel de mix, vous aez besoin d’un ordinateur portable et d’un contrôleur USB. Il y a plusieurs logiciels fournis avec contrôleurs qui sont proposés sur le marché aujourd’hui comme Virtual DJ, Serato DJ ou encore Traktor.

Ensuite nous avons les platines CD qui sont utilisées sur une table de mixage. Il est préférable d’avoir deux platines CD indépendantes pour avoir plus d’aisance dans le mixage. Avec les jog-wheels, vous pouvez scratcher et manipuler la lecture des sons comme sur des vinyles. Le support CD présente l’avantage d’être moins cher que les vinyles, car les morceaux sont disponibles en unité ou en albums.

Pour les platines vinyles, elles sont également utilisées sur mixer. Il est certainement assez cher de se procurer un matériel de platine vinyle avec la table mixer mais les scratchs avec la sensation directe avec le support et le côté « old school » du vinyle en vaut bien la peine.

Articles de la même catégorie :