Vendez votre or cassé

L’or est une valeur sûre qui se conserve, en savoir plus sur : https://heritage-sas.com/ . Malgré le temps, ce métal précieux ne se détériore pas et sa valeur ne fait qu’augmenter. Pour ceux qui sont en quête de liquidités, la vente de vieux bijoux s’avère être une solution très rentable et elle s’effectue rapidement. Toutefois, adressez-vous à des repreneurs fiables afin d’éviter l’arnaque. En effet, un acheteur potentiel malveillant aura tendance à dévaloriser votre bijou lorsqu’il est en assez mauvais état. Pourtant, cet objet ne s’évalue pas selon son aspect mais surtout à partir du cours de l’or à l’heure actuelle. Ne vous laissez donc pas avoir. Comme l’or sera fondu, seule la pureté de l’alliage et le poids final détermineront le prix de votre bijou vendu. Vendez votre or cassé en vous renseignant d’abord sur le cours de l’or afin de connaître le prix du gramme d’or. Pesez ensuite votre bijou pour en connaître le poids. Vous saurez alors à peu près combien votre vente de bijou vous rapportera en multipliant son poids par le prix du gramme. Toutefois, l’acheteur va déduire cette somme de 8 % pour la taxe sur les métaux précieux et le CRDS. Ensuite vient la marge du repreneur qui inclut les frais de fonte et les commissions. Attention, les pierres précieuses ne seront pas prises en compte par l’acheteur. Le mieux ce serait de les retirer du bijou en les faisant dessertir par un bijoutier. Ne vous attendez pas à recevoir des espèces comme cela est interdit depuis le 11 août 2011. Le repreneur vous paiera donc par chèque.

Faites évaluer vos bijoux

Vendez votre or cassé en prenant connaissance de sa valeur sur : https://heritage-sas.com/estimator/ . C’est la première étape à franchir avant de proposer votre or sur le marché. En effet, de nombreux acheteurs n’hésiteront pas à vous imposer leur prix afin de racheter votre vieux bijou à des tarifs bon marché. Sachez donc quand refuser ou quand accepter les propositions financières en connaissant le prix exact de votre bijou. Pour ce faire, approchez au moins deux bijoutiers pour avoir une estimation préalable de votre bijou en l’état. Demandez des informations sur la nature de l’alliage, le nombre de carats, le poids total de la pièce et de l’or qu’elle contient ainsi que la valeur des pierres. Référez-vous sur le cours de l’or pour avoir un prix approximatif de votre bijou même si le repreneur n’est pas obligé de s’en tenir à la valeur de l’or. Ainsi, vous pourrez mieux savoir si le prix proposé et trop bas ou profitable pour vous. Faites évaluer vos bijoux afin que vous puissiez donc bien être préparé pour les négociations du prix de vente. Attention, plusieurs sites internet vous proposeront des offres de rachat d’or mais depuis la dénonciation de nombreux cas d’arnaque, il est plus prudent d’approcher les boutiques spécialisées. Évitez également les sociétés à distance car les déconvenues peuvent vous faire vivre des expériences vraiment désagréables. Parfois les bijoux retournés sont abîmés par l’acide permettant l’évaluation et les montres sont démontées séparément du mécanisme pour la peser. Une fois retournée, il vous sera difficile de revendre la pièce ou même d’envisager de la réparer. Vendez votre or cassé en exigeant un contrat écrit qui mentionnera les caractéristiques de la transaction.

Le prêt sur gage

Si vous avez un besoin d’argent immédiat, il n’est pas toujours nécessaire d’envisager un crédit. Pour un montant plus ou moins important, vous pouvez vous tourner vers le prêt sur gage. Ce type de prêt vous propose une offre plus flexible vous évitant de devoir constituer un dossier pour voir si vous êtes solvable ou non. Ici, il vous suffit de déposer un bien de valeur pour recevoir ensuite 60 à 80 % de la valeur totale estimée de l’objet. Ne vous inquiétez pas, votre bien sera gardé dans un coffre-fort et vous pourrez en reprendre possession lorsque vous aurez remboursé votre prêt. Généralement, vous serez tenu de payer des intérêts calculés sur le montant du prêt deux fois par an aux échéances mentionnées sur un contrat de nantissement. Tant que vous payez vos intérêts à la date d’échéance prévue, vos objets seront conservés sans limites de temps. Par contre, à défaut de paiement, ces derniers seront mis en vente. Bien entendu, vous pouvez récupérer votre bien à tout moment si vous avez la possibilité de rembourser votre prêt.

Articles de la même catégorie :